L’Ordre des barreaux francophones et germanophones, l’ASBL « Syndicat des Avocats pour la Démocratie », l’ASBL « L’Atelier des Droits Sociaux », l’ASBL « Belgisch Netwerk Armoedebestrijding », l’ASBL « Réseau wallon de lutte contre la pauvreté », l’association sans but lucratif  » Ligue des droits humains  » et l’association sans but lucratif  » Association Syndicale des Magistrats  » demandent l’annulation de plusieurs dispositions de la loi du 14 octobre 2018 « modifiant le Code des droits d’enregistrement, d’hypothèque et de greffe en vue de réformer les droits de greffe » (M.B., 20 décembre 2018).

Consulter l’article dans une autre langue :