UNIA a cité l’a.s.b.l. M en justice pour violation de la loi anti-discrimination et du décret flamand sur l’égalité des chances. Elle soutient que l’a.s.b.l. M discrimine non seulement les mères qui ont besoin d’aide, mais aussi les bénévoles et les assistants, tant directement que par association.

Consulter l’article dans une autre langue :