Une personne fait la manche dans le centre de Liège, selon les policiers, d’une manière relativement insistante en suivant les passants la main tendue. Les policiers décident de l’interpeler et l’intéressé accepte le contrôle d’identité. Informés que l’intéressé avait déjà fait l’objet de 18 procès-verbaux du chef de mendicité, les policiers décident de le priver de liberté et de procéder à sa fouille. Apprenant sa privation de liberté, l’intéressé refuse de se soumettre à son arrestation en jouant des épaules pour se dégager ; dans le même temps, il hurle, vocifère et insulte les policiers qui finalement, à quatre, parviennent à le maîtriser.

Consulter l’article dans une autre langue :