La Cour des droits de l’homme se penche dans cette affaire sur les conditions de détention dont se plaint le requérant, conditions qu’il a subies du 20 mai au 21 septembre 2018.

Consulter l’article dans une autre langue :