Dans un arrêt du 1er avril 2021, la Cour européenne des droits de l’homme s’est prononcée sur une violation de l’article 8 de la CEDH (droit au respect de la vie familiale). Dans l’attente d’une décision sur l’adoptabilité des enfants, il est interdit à une mère biologique d’exercer un droit de visite avec ses filles. La procédure était pendante devant les tribunaux italiens depuis plus de trois ans.

Consulter l’article dans une autre langue :