Un juge du tribunal de première instance est confronté à une situation délicate : il doit condamner un défendeur au paiement du droit de mise au rôle parce que ce dernier n’a pas obtenu gain de cause.

Consulter l’article dans une autre langue :